PINAULT
COLLECTION
numéro 12
Avril 2019
Septembre 2019
 
<div style="text-align: right;"> <b>Jean-Jacques<br>Aillagon</b> </div> <br /> <br /> <br /> <br /> <div> <span class="alinea"></span>Au fil des ans, les activités de la Collection Pinault se sont structurées de façon originale, autour de trois pôles, celui de la collection proprement dite et de ses deux satellites, les musées de Venise d’un côté, et le futur musée parisien de la Bourse de Commerce de l’autre. À ce jour, ce sont cinquante-cinq collaborateurs permanents que cette constellation rassemble, huit au siège de Pinault Collection, vingt-cinq à Venise et, à ce jour, vingt-quatre à la Bourse de Commerce. <br><br> <span class="alinea"></span>La revue <i>Pinault Collection</i>, dont ce numéro constitue la douzième livraison, témoigne de l’unité de cet ensemble et de la synergie qui s’est établie entre ses différentes composantes, dont j’ai l’honneur d’assurer la coordination. Ce sont, désormais, de nombreux métiers et de nombreuses compétences qui sont ainsi mobilisées pour assurer à la fois le développement de la collection, sa parfaite conservation, sa meilleure documentation possible, mais aussi l’incessante circulation des œuvres entre nos propres expositions et celles, extérieures, auxquelles nous apportons notre concours par nos prêts. <br><br> <span class="alinea"></span>Parmi ces métiers, le moment me semblait opportun de mettre en valeur celui des régisseurs et chargés d’exposition, qui appliquent tant de soin à l’organisation impeccable de la production des expositions et des mouvements d’œuvres, qu’il s’agisse de les recevoir ou de les expédier, de les déballer ou de les emballer, de les encadrer ou de les restaurer, de les accrocher ou de les entreposer, de les assurer ou de les documenter, après avoir toujours fait établir de précieux et précis constats de leur état, tout cela en dialogue constant avec les artistes, leurs studios, leurs galeries, ainsi que les commissaires et les institutions partenaires dans le cadre de prêts. <br><br> <span class="alinea"></span>Au cours des dernières décennies, le développement des musées et celui de leur activité publique ont spectaculairement contribué à l’affirmation de ces métiers de régisseur et de chargé d’exposition, à leur professionnalisation, à leur reconnaissance comme des métiers à part entière, au point que les professionnels de ce secteur, en France, mutualisent désormais leurs réflexions et expériences au sein d’une association, l’Association française des régisseurs d’œuvres d’art (AFROA), affiliée à d’autres organisations internationales. Les régisseurs sont, ainsi, devenus l’un des piliers du bon fonctionnement des collections d’art et des musées. <br><br> <span class="alinea"></span>Je suis heureux que la Collection Pinault leur marque, en évoquant leurs activités, sa reconnaissance. </div>
 

Pinault Collection

Revue Pinault Collection - Numéro 12

 

Pinault Collection

Archives