<span class="chapeau">La Biennale de l'Image en Mouvement ( <a href="http://www.centre.ch/BIM2014/en/#works" target="_blank" class="scrolltext-link">voir le site</a> ) a été relancée par le Centre d'Art Contemporain de Genève en 2014. Son directeur, Andrea Bellini, en collaboration avec Hans Ulrich Obrist et Yann Chateigné, a commandé et produit 22 œuvres de jeunes réalisateurs internationaux. En octobre 2015, le Teatrino dE Palazzo Grassi accueille une sélection de neuf de ces films.</span> <div class="auteur noclick"> <div class="inner"> <div class="white"> <a class="switch">Texte</a><br> <b>Francesca Colasante</b> </div> </div> </div> <div class="clearfix"> <br> <br> <br> <br> <span class="title">Biennale</span><br> <span class="alinea" style="float:left"> </span><span class="title col">De l'image</span><br> <span class="alinea" style="float:left"> </span><span class="alinea" style="float:left"> </span><span class="title col">en mouvement</span> </div> <br> <br> <br> <span class="alinea"></span>La sélection se veut le reflet de la variété de langages et de styles des artistes présentés : haute et basse technologie, variété culturelle, ethnique, sociale ; le dénominateur commun restant la valorisation de la différence, la nécessité de l’engagement, la recherche du beau, de l’imagination, du voyage.<br> <br> <span class="alinea"></span>Parmi les films au programme, se distinguent : <i>Fort Buchanan</i> du français Benjamin Crotty, une exploration surréaliste des stéréotypes qui entourent la famille et les genres, inspirée par les sitcoms américaines et le cinéma queer. <i>Fish Plane</i>, <i>Heart Clock</i>, du canadien Arvo Leo, un portrait du peintre inuit Pudlo Pudlat, vingt ans après sa mort, qui alterne la présentation de ses dessins inédits et des reprises de la colonie de Cape Dorset. Ou encore <i>Nuvem negra</i> du portugais Basil Da Cunha, à mi-chemin entre le documentaire et la fiction, qui raconte le quotidien de la favela de Reboleira à Lisbonne, partagée entre espoir et désolation. En outre, deux sessions de <i>workshop</i> seront proposées avec les jeunes réalisateurs italiens Carlo Gabriele Tribbioli et Federico Lodoli, auteurs de <i>Frammento 53</i>, documentaire philosophique qui interroge l’origine des conflits meurtriers qui dévastent le Liberia.<br> <br> <span class="alinea"></span>Anticipant la prochaine édition de BIM, Andrea Bellini a également choisi de présenter trois films du réalisateur italien Yuri Ancarani : <i>Il Capo</i>, <i>San Siro</i> et <i>Séance</i>, documentaire consacré à l’architecte Carlo Mollino, tourné dans sa maison-musée de Turin. En parallèle des films projetés dans l’auditorium, une installation vidéo de l’artiste anglais Ed Atkins sera présentée dans le foyer du Teatrino.
 
 

Pinault Collection

Revue Pinault Collection - Numéro 05

 

Pinault Collection

Archives