<div class="pull-right align-right"><span class="lieu">Los Angeles County Museum of Art<br></span> <br><br><br></div> <div class="clearfix"><span class="col m-1"> </span><span class="title">Diana</span><br><br><br> <span class="col m-5"> </span><span class="title col">Thater</span></div> <div class="clearfix"> <br><br><br> Diana Thater (née en 1962 à San Francisco, vit et travaille à Los Angeles) conçoit des installations hybrides et immersives dans lesquelles les vidéos s’intègrent à leur lieu d’exposition. Son travail explore un large éventail de phénomènes naturels — la formation des nuages, le rayonnement solaire, le butinement des abeilles — et explore les relations complexes entre les sociétés humaines et la nature. À l’occasion de son exposition monographique au LACMA, Pinault Collection a prêté <i>Chernobyl</i>. <br><br>Les six films de cette installation ont été tournés dans la zone d’exclusion de Tchernobyl, un espace restrictif d’un rayon de plus 30 kilomètres autour de l’ancienne centrale nucléaire. En mettant en perspective les architectures détruites, les paysages transfigurés, et la grande liberté des modes de vie animaux, ceux des chevaux notamment, l’artiste témoigne du paradoxe de ce territoire : rendu, par la faute de l’homme, l’un des plus radioactifs au monde et, par-là même, un espace où la nature a repris ses droits. <b>L.E.</b></div>
Diana THATER<br /><i>Chernobyl</i> — 2012 — Installation vidéo — 14’30’’
 

Pinault Collection

Revue Pinault Collection - Numéro 06

 

Pinault Collection

Archives