2006 — 2016, Venise in situ
 
«WHERE ARE WE GOING?»
PALAZZO GRASSI
AVRIL—OCTOBRE 2006

«PICASSO, LA JOIE
DE VIVRE. 1945-1948»

PALAZZO GRASSI
NOVEMBRE 2006 — MARS 2007

«POST-POP»
PALAZZO GRASSI
NOVEMBRE 2006—MARS 2007

«SEQUENCE 1»
PALAZZO GRASSI
MAI—NOVEMBRE 2007

«ROME ET LES BARBARES»
PALAZZO GRASSI
JANVIER—JUILLET 2008

«ITALICS»
PALAZZO GRASSI
SEPTEMBRE 2008 — MARS 2009

«MAPPING THE STUDIO»
PALAZZO GRASSI
PUNTA DELLA DOGANA
JUIN 2009—AVRIL 2011

«LE MONDE VOUS APPARTIENT»
PALAZZO GRASSI
JUIN 2011 — FÉVRIER 2012

«MADAME FISSCHER»
PALAZZO GRASSI
AVRIL—JUILLET 2012

«PAROLES DES IMAGES»
PALAZZO GRASSI
AOÛT 2012—JANVIER 2013

«ÉLOGE DU DOUTE»
PUNTA DELLA DOGANA
AVRIL 2011—MARS 2013

«RUDOLF STINGEL»
PALAZZO GRASSI
AVRIL 2013—JANVIER 2014

«IRVING PENN, RESONANCE»
PALAZZO GRASSI
AVRIL 2014 — JANVIER 2015

«L'ILLUSION DES LUMIÈRES»
PALAZZO GRASSI
AVRIL 2014—JANVIER 2015

«PRIMA MATERIA»
PUNTA DELLA DOGANA
MAI 2013—FÉVRIER 2015

«MARTIAL RAYSSE»
PALAZZO GRASSI
AVRIL—NOVEMBRE 2015

«SLIP OF THE TONGUE»
PUNTA DELLA DOGANA
AVRIL 2015 — JANVIER 2016
 
<br><br><br> <span class="alinea"></span>L’un des éléments-clés de l’identité des musées dédiés à la présentation de la collection Pinault à Venise, telle qu’elle s’est constituée en 10 ans d’activité (à Palazzo Grassi depuis 2006 et à Punta della Dogana depuis 2009), c’est l’importance de la présence des artistes. Leur implication à chaque instant, à chaque étape de la vie des musées : la programmation, la conception des expositions, leur réalisation, leurs développements éditoriaux et culturels. <br><br> <span class="alinea"></span>Il y a là, bien sûr, un effet de contexte. Le contexte d’une ville qui, comme peu d’autres, inspire et passionne les créateurs depuis plusieurs siècles. Celui d’un ensemble architectural extrêmement stimulant, ainsi qu’on peut le mesurer à chaque nouvelle visite (ou presque) d’un artiste sur les lieux : systématiquement invités à concevoir ou superviser la présentation de leurs œuvres dans les espaces de Palazzo Grassi et Punta della Dogana, il est en effet bien rare qu’ils ne réagissent pas en proposant une reconfiguration substantielle de leurs pièces, dans un dialogue subtil avec le caractère propre et unique des sites, ou en s’engageant dans la production d’une œuvre nouvelle. Ce contexte, c’est surtout celui d’une institution qui cherche sans cesse, dans l’esprit même de François Pinault, à accompagner les prises de risque et remettre en question ses limites.<br><br> <span class="alinea"></span>Depuis 2006, donc, la présentation d’œuvres spécifiquement pensées ou repensées pour les lieux et pour les projets d’exposition est l’une des dimensions les plus fortes et les plus constantes de la programmation de Palazzo Grassi-Punta della Dogana. Elle a donné lieu, en 10 ans, à plus de 90 projets, conçus pour les espaces intérieurs (qu’il s’agisse des salles inscrites au sein du parcours d’exposition ou de certains lieux privilégiés comme le cube central de Punta della Dogana ou l’atrium de Palazzo Grassi), mais aussi pour l’espace public vénitien, ses places, ses canaux, ses façades, ses quais,… dont le <i>Boy with Frog</i> de Charles Ray, présenté à Punta della Dogana de 2009 à 2013, demeure l’inoubliable emblème. <br><br> <span class="alinea"></span>De « Where Are We Going ? » à « Slip of the Tongue », de Rudolf Stingel à Danh Vo, ce portfolio présente une sélection de 32 images de ces installations.<br><br> <span class="alinea"></span>Comme un album souvenir des 10 premières années de Palazzo Grassi-Punta della Dogana. <br><br> <span class="alinea"></span>Au moment où nous bouclons ce numéro, Fernanda Gomes, Haim Steinbach, Nina Canell, Henrik Olesen… sont à Venise pour en écrire la suite… dont les prochains numéros de la revue <i>Pinault Collection</i> ne manqueront pas de rendre compte… <b>M.B.</b><br><br>
 
Olafur ELIASSON <br><i>Your wave is</i> — 2006 — « Where Are We Going? » (Palazzo Grassi, 2006)
 
Jeff KOONS <br><i>Balloon Dog (Magenta)</i> — 1994-2000 — « Where Are We Going? » (Palazzo Grassi, 2006)
 
Rudolf STINGEL <br><i>Untitled</i> — 2001 — « Where Are We Going? » (Palazzo Grassi, 2006)
 
Subodh GUPTA <br><i>Very Hungry God</i> — 2006 — « Sequence 1 » (Palazzo Grassi, 2007)
 
 
Charles RAY <br><i>Boy with Frog</i> — 2008 — « Mapping The Studio » (Punta della Dogana, 2009-2011)
 
Piotr UKLAŃSKI <br><i>Untitled (Dancing Nazis)</i> — 2008 — « Mapping The Studio » (Palazzo Grassi, 2009-2011)
 
Richard PRINCE <br><i>Covering Hannah (1987 Grand National)</i> — 2008 — « Mapping The Studio » (Palazzo Grassi, 2009-2011)
 
Takashi MURAKAMI <br><i>727-272</i> — 2006 — « Mapping The Studio » (Palazzo Grassi, 2009-2011)
 
Tatiana TROUVÉ <br><i>Notes pour une construction</i> — 2011 — « Éloge du Doute » (Punta della Dogana, 2011-2013)
 
Julie MEHRETU <br><i>Invisible Line (collective)</i> — 2010-2011 — « Éloge du Doute » (Punta della Dogana, 2011-2013)
 
 
Thomas SCHÜTTE <br><i>Vater Staat</i> — 2010 — « Éloge du Doute » (Punta della Dogana, 2011-2013)
Thomas HOUSEAGO <br><i>L’Homme pressé</i> — 2010-2011 — « Le Monde vous appartient » (Palazzo Grassi, 2011-2012)
 
 
Thomas HOUSEAGO <br><i>L’Homme pressé</i> — 2010-2011 — « Le Monde vous appartient » (Palazzo Grassi, 2011-2012)
 
 
Urs FISCHER<br> Vue d’exposition — « Madame Fisscher » (Palazzo Grassi, 2012)
 
Zoe LEONARD<br> <i>Campo San Samuele, 3231</i> — 2012 — « Parole des Images » (Palazzo Grassi, 2012-2013)
 
Michel FRANÇOIS<br> <i>Bureau augmenté</i> — 1998-2000 — « Parole des Images » (Palazzo Grassi, 2012-2013)
 
Johan GRIMONPREZ<br> <i>Maybe The Sky Is Really Green and We’re Just Colorblind, A WeTube-O-Theque by Johan Grimonprez (thanks to Charlotte Léouzon)</i> — 2012 — « Parole des Images » (Palazzo Grassi, 2012-2013)
 
Rudolf STINGEL<br> <i>Untitled</i> — 2013 — « Rudolf Stingel » (Palazzo Grassi, 2013-2014)
 
Philippe PARRENO<br> <i>Marquee Venise</i> — 2013 — « Prima Materia » (Punta della Dogana, 2013-2015)
 
 
Zeng FANZHI<br> <i>This Land so Rich in Beauty N° 2</i> — 2010 — « Prima Materia » (Punta della Dogana, 2013-2015)
 
Loris GRÉAUD<br> <i>Does the angle between two walls have a happy ending?</i> — 2013 — « Prima Materia » (Punta della Dogana, 2013-2015)
 
Wade GUYTON<br> <i>Zeichnungen für ein kleines Zimmer (Drawings for a small Room)</i> — 2011 — « Prima Materia » (Punta della Dogana, 2013-2015)
 
Latifa Echakhch<br> <i>À chaque stencil une révolution, 4 (For each stencil a revolution)</i> — 2007 / <i>Fantôme (Jasmin)</i>, 2012 — « L’Illusion des lumières » (Palazzo Grassi, 2014)
 
Claire TABOURET<br> <i>Les Veilleurs</i> — 2014 — « L’Illusion des Lumières » (Palazzo Grassi, 2014-2015)
 
Danh VO<br> <i>Autoerotic Asphyxiation</i> — 2010 — « L’Illusion des Lumières » (Palazzo Grassi, 2014-2015)
 
Doug WHEELER<br> <i> D-N SF 12 PG VI</i> — 2012 — « L’Illusion des Lumières » (Palazzo Grassi, 2014-2015)
 
Leonor ANTUNES<br> <i>Random Intersections</i> — 2015 — « Slip of the Tongue » (Punta della Dogana, 2015-2016)
 
Nancy SPERO<br> <i>Codex Artaud</i> — 1971-1973 — « Slip of the Tongue » (Punta della Dogana, 2015-2016)
 
 

Pinault Collection

Revue Pinault Collection - Numéro 06

 

Pinault Collection

Archives