<div class="pull-right align-right"> <span class="lieu">Estuaire<br></span> <span class="lieu">de la Rance</span><br><br><br> </div> <div class="clearfix"><span class="col m-1"> </span><span class="title">Erik</span><br><br><br> <span class="col m-5"> </span><span class="title col">Samakh</span> </div> <div class="clearfix"> <br><br><br> <span class="alinea"></span>Parcours d’installations d’art contemporain créé en 2012 et qui bénéficie pour la deuxième année d’un soutien de Pinault Collection, l’Art au fil de la Rance invite chaque année un ou plusieurs artistes de toutes nationalités à réaliser des œuvres <i>in situ</i> accessibles librement sur des sites remarquables de l’estuaire de la Rance (Côtes d’Armor). <br><br> <span class="alinea"></span>De juin à septembre 2016, Erik Samakh a installé <i>Les Fées lucioles</i> sur le site des mégalithes de Pleslin Trigavou. Qu’il utilise le chant des grenouilles ou le bruissement d’insectes patiemment enregistrés, qu’il capte l’énergie solaire pour faire chanter des flûtes ou s’allumer des lucioles, Erik Samakh orchestre les éléments naturels dans des installations délicates et poétiques recourant de manière invisible aux nouvelles technologies. Depuis le milieu des années 1980, sa démarche artistique mêle une forme de rapport archaïque au vivant à une extrême sophistication des dispositifs techniques mis en place. Il s’agit toujours pour l’artiste de faire agir et réagir hommes et paysages, de mettre les sens en éveil, de troubler ou de décaler notre perception des lieux. <br><br> <b>L.E</b> </div>
 
Erik SAMAKH<br> <i>Les Fées lucioles</i> — 2016 — Installation — Dimensions variables
 

Pinault Collection

Revue Pinault Collection - Numéro 07

 

Pinault Collection

Archives